logo communaute valdille 2015

bandeau3

Le Val d'Ille s'engage...

Le Val d'Ille place le développement durable au coeur de ses débats et de ses engagements territoriaux. Parmi ses initiatives volontaires en faveur d'un développement durable, on compte :

  • La mise en place d'un « Agenda 21 local »
    L'adhésion au projet européen des « 3x20 » et la signature de la «Convention des maires»

Qu'est ce que le développement durable ?

Le concept de développement durable se définit comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »* Les entreprises, les pouvoirs publics et la société civile doivent travailler ensemble afin de concilier trois mondes : l'économie, l'écologie et le social.

*Extrait du rapport de la commission « Bruntland » de 1997, commission mondiale sur l'environnement et le développement.

L'agenda 21 local

En rédigeant son Agenda 21 local, le Val d'Ille a souhaité établir un document de référence pour conduire une politique territoriale en phase avec l'idée de développement durable. Grâce à ce plan d'action, établi pour une période de cinq ans, la communauté de communes veut offrir à ses habitants un cadre de vie idéal, respectueux des principes fondamentaux du développement durable que sont :

  • La lutte contre le changement climatique et la protection de l'atmosphère
    La conservation de la biodiversité, la protection des milieux et des ressources
    La cohésion sociale et la solidarité entre territoires et générations
    L'épanouissement de tous les êtres humains
    Une Dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables.

La « Convention des maires », une initiative européenne à l'échelle locale

convention_des_maires_petit

La « Convention des maires » fait suite à une première initiative de l'Union Européenne, lancée en 2007 et baptisée les « 3x20 ». Il s'agit de trois objectifs climatiques et énergétiques à respecter d'ici à 2020 afin d'améliorer notre qualité de vie. Un défi à relever qui implique de :

  • Réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20%
    Réduire sa consommation d'énergie de 20%
    Porter à 20% la part des énergies renouvelables dans sa consommation finale d'énergie.

Mais pour que cette démarche globale trouve un écho concret à l'échelle locale, l'UE a décidé de rédiger une convention destinée à tous les maires des communes composant les Etats membres. En signant cette « Convention des maires » le 10 février 2009 à Bruxelles, aux côtés de 378 autres communes et communautés de communes, le Val d'Ille a officiellement confirmé son action en faveur d'un développement durable. Concrètement, il s'engage à « dépasser les objectifs fixés par l'UE pour 2020 en réduisant d'au moins 20 % les émissions de CO2 [...] ».

A l'échelle du territoire du Val d'Ille, cela implique de :

Préparer un bilan des émissions de CO2 comme base pour le Plan d'actions en faveur de l'énergie durable
Soumettre un plan d'action en faveur de l'énergie durable dans les domaines d'activités relevant de la compétence du Val d'Ille.
Adapter les structures urbaines, y compris en prévoyant des ressources humaines suffisantes, afin d'entreprendre les actions nécessaires
Mobiliser la population dans le territoire du Val d'Ille afin qu'elle prenne part au développement du plan d'action

Pour en savoir plus :

Consulter le texte de référence de la Convention des maires
Le Val d'Ille s'engage à réduire ses émissions de CO2 (Le Petit Rapporteur, mars 2009, n°89)